jeudi 25 avril 2013

Vie de famille pour futur chien très sage...

Ce matin j'ai entendu le Chum hurler "nooooonnn" en descendant au Rch.
Depuis 3 nuits que Ip. "fait ses nuits" (dors tout seul au Rdch), tout s'était bien passé. Pas de pleurs, pas de bêtises.
Il faut dire que, prévoyant que le bébé serait peut être un peu stréssé, malgré notre éloignement très très progressif, j'avais, les deux premières nuits pensé à lui donner un "os" en corne à ronger, ce qui lui permet de décharger sa tension sur l'os plutôt que sur le reste.

Mais hier, pénurie d'Os du coup je lui ai mis plein de jouets. Et, avant de monter, j'ai fait un truc très dur, j'ai mis une petite chaise pliante sur le canapé car j'avais remarqué que la nuit venue il se croit autoriser à aller dormir sur le Canapé, pourtant interdit tout au long de la journée...

Ce matin, donc, en descendant, le Chum a surpris Ip. en train de se faire les dents sur la chaise posée sur le canapé...

Il avait déjà, auparavant considérablement agrandit l'accroc à ma chaise de bureau.

Le Chum grand bricoleur a pris du scotch résistant et à entrepris de réparer les dégâts.
Quand je suis descendue, mon matériel était tout "refait à neuf", enfin dûment scotché dans une vision esthétique d'ensemble surprenante pour le moins. Derrière le matériel, un petit Ip. moyennement contrit, faisant semblant pour l'occasion d'investir "sa place", le matelas qui a été mis à sa disposition exclusive...

Ça a été plus fort que moi, j'ai éclaté de rire en voyant tout ça ! :-)

Bon, il faudra que je me recherche du matériel moins pourri sur des sites de ventes d'occasion, pas cher, mais quand même, la scène était à mourir de rire !

Pour conclure le tout, ma matinée a fini d'être interpellée par mon fils à sa sortie de table du petit déjeuner...

Titi, du haut de ses 7 ans d'âge de "raison", avait les mains pleines de confiture. Je lui demande d'aller se les laver et le bonhomme me dit "pas la peine Maman, regarde", il se plante devant Ip. et lui tends les mains, Ip. entreprends alors de les lui lécher consciencieusement !

Je crois qu'on aurait dû prendre une photo de la scène, Titi, le chiot lui léchant les mains et moi, la bouche ronde ouverte de surprise et les yeux sortant des orbites !

Il m'a fallu quand même un bon moment avant d'arriver à me reprendre. Le Titi voyant ma tête a dit un truc du genre "pffff je vais quand même aller les laver avec du savon, même si elles sont propres!"

mercredi 24 avril 2013

Psychologue pour Chien ?

Je suis un peu désemparée...

Ip. Continue/ recommence à avoir une attitude inappropriée dehors et moi j'ai l'impression que c'est de la peur.

Hier soir, le "drame" a été déclenché par la rencontre avec un hérisson, impossible pour lui ensuite de faire ses besoins.
Quand je le promène, a certains moments ça va bien, à d'autres il semble totalement "terrifié", le problème c'est que au début j'avais l'impression que la part des moments "bien" augmentait mais là ça régresse.
Tout lui fait peut, une voiture qui passe, quelqu'un qui parle au téléphone, un autre chien qui s'approche...

Ce que j'ai essayé:
- Le prendre dans les bras... Au début surtout mais là de moins en moins car il devient super lourd.
- Lui donner plein de "récompenses" dans la rue. Mais... Il est tellement stressé qu'il ne prends presque pas la nourriture dehors. Si j'apporte un jouet il ne le regarde pas. Reste uniquement les caresses et les "c'est bien".
- Détourner son attention: "aller, viens, on cours"... Ça marche bien ça.... Mais il faudrait passer son temps à courir ? Là c'est sûr que c'est un vrai programme sportif pour moi...
- M'arrêter longtemps, à plusieurs reprises ... Ex. Je suis allée m'assoir sur le banc devant l'école, le soir, quand c'est calme. Je le prends sur les genoux puis il reste derrière mes jambes. On reste là à écouter, je lui parle. Mais au bout d'un moment dès qu'il y a un petit bruit il se met à essayer de courir vers la maison. Il tire brusquement sur sa laisse.
- Sympathiser avec tous les gens qui passent, leur parler pour qu'il voit que la situation est normale.
- Demander aux propriétaires de chiens de la laisser s'approcher pour que les chiens se reniflent (au début il est super intimidé mais après ça va).
- Demander aux voisins avec un chien qui aboie quand il passe de les laisser se "présenter" (ça a considérablement diminué sa peur de passer et les aboiements).

D'une façon générale, il semble avoir toujours un peu peur des congénères au début. Je me dis, et c'est sûrement de la psychologie pour chien à bon marché, enfin je me dis qu'il est né dans une portée de 9 et était peut être un chiot plus "petit" et bousculé ?

J'avais appellé son éducation de l'école des chiens guides qui m'avait dit qu'il n'avait pas nécessairement "peur" mais préférait la maison douillette.

Du coup j'ai plus essayé d'aller directement plus loin de la maison, à 2 ou 3 rues...
Ben... Ça doit pas être "assez" loin pour lui, parce qu'il fait la "boussole" de plus en plus souvent (il tire dans la direction de la maison), du coup ça dure des heures parce que je m'arrête dès qu'il tire....

Pour le "tirer sur la laisse" là ça va vraiment mieux mais il continue à brusquement essayer de démarrer vers la maison. Je ne pouvais pas me permettre d'avoir le bras gonflé en permanence (handicap du lymphœdème laissé par le cancer) aussi à chaque fois qu'il tire je dis "non" et je m'arrête, je dis "au pied", quand il marche sans tirer, par contre, je dis "c'est bieeennnn, ouiiii, au pied c'est bieeennn"...
Ça et s'extasier sur les "besoins" dehors, ça y est, je crois que tous les voisins me prennent pour une "débile" mais bon, c'est pas grave ça. ;-)

Bon, sinon il s'assoie au passage piétons, et fais ses besoins dans le caniveau (enfin, sauf s'il est "perturbé" par un "hérisson féroce"). Connait les ordres "assis", "au pied", "prends", reviens ventre à terre au coup de sifflet....
On travaille sur le "reste" et sur le "couché", ça commence à prendre.
Le "prends et porte" pour garder un jouet dans la bouche, ex. la balle, ça marche pas du tout. En fait, il ne s'intéresse pas aux trucs qu'on lance, il va les regarder vaguement et part faire autre chose...
Les vélos, il en avait peur mais depuis que les enfants ont sortit les leurs, ça va mieux.


Il a fait quelques magasins: "Supermarché dans le caddie sur le siège bébé, 2 fois, il n'a pas bronché, un amour.
- Magasin bio (où le patron est vraiment adorable), 2 fois aussi, il reste assis quand on le lui demande, n'avance "presque" pas son nez vers les marchandises, mais ça demande une surveillance très grande quand même.

J'ai essayé de le faire marcher quand on est très loin de la maison, devant le collège par exemple. Mais manque de bol, hier, il y avait les gens qui venaient tondre les bordures, avec des appareils bruyants. Il a été totalement terrifié, j'ai dû le porter presque tous le temps...

Le soir, le chum a passé la tondeuse dans notre jardin. J'ai pris Ip. dans les bras et suis restée à côté à lui montrer en lui parlant. Le Chum s'arrêtait de temps en temps et lui parlait aussi. Puis je l'ai posé sous mes pieds, il est resté un moment. L'exploit a été qu'après son temps d'observation il a quand même pu s'approcher de l'engin et constater qu'il n'y avait pas de danger, seulement du bruit. Il a pu aller jouer plus loin...

Hier soir, avec "l'épisode du hérisson" les besoins ont duré super super longtemps. Je ne voulais pas qu'il les fasse dans la maison, je me suis entêtée à le sortir régulièrement pendant 1h30 alors qu'il ne voulait pas. J'ai marché avec lui, on a vu 3 hérissons du coup. Je lui ai montré, je lui ai parlé d'une voix rassurante. J'ai été ferme aussi, pas question que "lui" décide de rentrer à la maison en tirant... J'ai fini par perdre patience et monter le ton quand il tirait. Mais ça n'a pas duré longtemps, je me suis contenue en me taisant et juste "m'arrêtant" quand il tirait, je n'en pouvais plus... Mais il a fini par se calmer et marcher à côté gentiment. Du coup je me suis dit "ça y est, il est calmé, il va faire ses besoins, faisons un petit tour de plus" ... Mais non, rien, pas de besoins...
Au bout d'une heure et demie, il était minuit trente. Le Chum m'a disputée de mon entêtement et j'ai cédé, on est tous allés se coucher. J'étais persuadée que Ip n'arriverait pas à se retenir.... Mais le Chum s'est discrètement levé à 6h du matin pour le sortir et il n'a rien fait dans la maison...

Bon, la prochaine fois je me met une limite, au bout d'1/2 h de marche, si vraiment il est trop perturbé et ne fait pas, tant pis, il faut savoir renoncer... Je pense qu'avoir insisté était une erreur de ma part.

Mais ce qui m'interpelle le plus, c'est que le week-end, quand nous allons dans la maison en travaux où il y a un très grand jardin et que la "rue" est un chemin de GR. Là, AUCUN problème (sauf qu'il broute)...


Bon, il a 3 mois 1/2, en réalisant son âge et la somme de choses qu'il sait faire je me dis que je lui en demande trop. Vive l'écriture ça permet de se raisonner...

Mais qu'est ce qui l'effraye tant dans ce quartier ici ????

Et un truc, quand même... Tous ces bruits, avions, voitures, gens qui passent en marchant, chiens qui aboient, on les  entends aussi à la maison... Mais là il pionce tranquillement sous la fenêtre, à peine il lève la tête interpellé quand un chien aboie fort...


Bon... Avis des connaisseurs ?


mardi 23 avril 2013

Le printemps et ses jeunes pousses d'Orties... A la SOUPE !!!

Dès que nous avons vu monter ce magnifique massif d'Orties que nous conservons précieusement au fond du jardin, le Chum a soupiré d'impatience... "Regardes, ces belles jeunes pousses toutes fraiches, tu ne crois pas que c'est le moment de faire une soupe d'Orties ?"


J'adore faire plaisir à mon Chum :-) En plus les enfants aussi adorent ça.
Et puis la soupe d'Ortie c'est tellement bon et bon pour la santé.
L'ortie contient plus de protéines que le soja. Mais aussi énormément de minéraux (Calcium, fer, magnésium etc.) et des vitamines, surtout vitamines A et C, et bien sûr beaucoup de Chlorophylle.



Attention, l'Ortie absorbe la pollution du sol, alors ne prenez vos pousses que dans un endroit où vous êtes bien sûrs que ça n'a pas reçu de produits toxiques, pesticides, fongicides et autres cochonneries.

Alors, pour une bonne soupe.

Ingrédients pour une grosse marmite:

- Ramassez une grosse brassée de jeunes pousses d'Orties (la soupe est faite avec les jeunes pousses, non montées en graines). Ramassez les avec des gants, ça peut servir ! Le mieux c'est de passer la faux, sinon au sécateur en coupant la partie haute de la tige.
- 5-6 pommes de terre.
- 3 carottes
- 1 oignon.
- Sel, poivre, 1 c. à café de coriandre (ou alors quelques feuilles de laurier).
- 1/4 l de crème fraîche.


Préparation.

- Vous découpez les extrémités de la tige au ciseau, enlevez la tige épaisse, gardez les feuilles.
Rincez les Orties à l'eau chaude, faites ça plusieurs fois, il faut bien nettoyer et l'eau chaude annihile le poison de l'ortie. Profitez-en pour tronçonner au maximum vos Orties.
Épluchez et coupez en morceaux vos légumes.
- Faites revenir dans le fond de votre marmite l'oignon, puis ajoutez les pommes de terre et les carottes.
- Ajoutez les Orties et couvrez d'eau, Salez, poivrez.

Laissez cuire une bonne heure à feu moyen en remuant de temps en temps. Puis laissez un peu refroidir et mixer bien pour en faire un velouté.

Là vous pouvez mettre vos feuilles de Laurier, ça évitera qu'elles soient perdues dans les orties et mixées avec...

Remettez à mijoter, ajoutez de l'eau si nécessaire, laissez au moins 1/2h encore.
Au dernier moment ajoutez la crème fraiche.

Servir chaud, miam...


dimanche 21 avril 2013

Il broute...

C'est normal ? Ip. broute !
Non, mais vraiment, il broute !

Nous avons passé la journée à essayer de l'empêcher de manger les plantes du jardin...

Difficile de tout "sécuriser", ça n'a pas d'instinct ces bêtes là pour savoir ce que ça peut manger et ce que ça ne doit pas toucher ?

- On a vite enlevé des champignons qu'il avait repérés.
- On l'a coursé pour qu'il lâche le Romarin (dans le doute).

Bien sûr il a voulu goûter les pissenlits puisqu'on les ramassait pour faire une Cramaillotte (gelée de fleurs de pissenlit, pour la recette voir ici).
Mais en fait ça on sait que c'est pas toxique alors on a pu lui laisser faire l'expérience. C'était rassurant, il l'a recraché.
Et au final les filles se sont amusées à voir s'il allait brouter aussi une pâquerette... J'ai pris la photo par surprise, il l'a crachée juste après...
Non, il préfère brouter de l'herbe si possible avec la motte de terre...

Aujourd'hui, c'était un peu relâche, il s'est cru autoriser à courser notre chatte qui l'avait pourtant déjà remis à sa place. Et même à lui aboyer après.

On a dû capturer la Chatte un brin énervée pour la lui présenter pendant que je le retenais et laisser la chatte partir sous son nez pendant qu'il n'avait pas le droit de bouger... Il n'a plus re-coursé la Chatte mais ce sera à surveiller sans doute.

Sinon j'ai pris un rare moment où il était attentif pour faire de l'entraînement à la "marche au pied", sans laisse, mais avec des bouts de jambons (il aime les bonnes choses le guignol).

Au début c'était un exercice du style une des filles le tient, je m'éloigne de 3 pas, lui montre le jambon et lui dis "au pied", je lui donne le jambon quand il vient contre moi, à ma gauche.
Ensuite j'ai commencé à marcher doucement en continuant à lui dire "au pied", avec un bout de jambon à la main et tous les trois pas, "c'est bien" et récompense.

Ça marche super bien, c'est sûr, par contre sans jambon, ça, c'est plus incertain...

Tout ça dans la maison en travaux en essayant de faire des peintures, monter une cabane de jardin etc...

On a été réveillés par notre voisin, un magnifique faisan, qui nous a hurlé ses "pouet-pouet" presque toute la journée. Si si, ça fait "pouet-pouet" un faisan et drôlement fort en plus !

Bon, avec tout ça on est claqués...
Depuis quelques jours on a éloigné progressivement la "place" de Ip. de du canapé du Rch où on s'est installés pour ne pas le laisser seul au Rch (notre chambre est un 1er étage). Il dort en dehors de la pièce mais on a la porte ouverte et une barrière pour l'empêcher d'entrer.

Là on est claqués, on veut réintégrer notre chambre...

vendredi 19 avril 2013

Une vie de Chien... Ip., Futur chien d'aveugle, 2ème semaine...

Mais c'est incroyable, comment ce chiot qui laissait 1/3 de sa gamelle les premiers jours (j'ai pesé ses restes) a pu prendre AUTANT de POIDS !?
Je dois le porter dans les escaliers, porter un machin qui gigote dans des escaliers c'est comme vouloir enfiler une chemise à une pieuvre !
Il a fait une poussée de croissance phénoménale. Je crois que c'est comme les enfants, ils "poussent" dès qu'on part en vacances ou qu'on change d'environnement...

Ip. va très bien... Ses problèmes de timidités ? Ben... il reste un peu timide au premiers abord, mais après...

Ça fait 10 jours qu'il est à la maison, et je dois dire qu'après une petite semaine à s'extasier sur le petit ange "si sage" il a brusquement montré le petit diable qui sommeille en lui.
Voui voui...
En 2-3 jours, les bêtises sont allées crescendo, et j'ai même fini par perdre patience alors que je savais qu'il ne fallait pas ! (je l'ai grondé sur un pipi après l'avoir sortit 3 fois pour qu'il fasse dehors). Mea-culpa... Mais heureusement le petit diable n'a pas été traumatisé.

Mais bon, heureusement je ne suis pas toute seule et le Chum et les enfants ont pris le relais quand ils ont vu que je saturais un peu.
Ça m'a rappelé quand les enfants étaient petits, le Chum et moi, on faisait chacun le relais de l'autre quand on voyait les signes de saturation ;-) En fait c'est vraiment un enfant de plus ce chiot !

Heureusement les bêtises en série n'ont pas duré longtemps, après avoir testé les limites il est redevenu petit ange. Aujourd'hui, pas "d'accident" il a même été super attentif pour apprendre des nouveaux trucs.

Quand même, je m'amuse bien, il est super ce petit monstre et il est incroyablement malin ;-)

Ce soir, réunion de l'association professionnelle que je suis en train de monter, (pour la prise en charge des enfants avec des troubles de l'apprentissage) on va y aller ensemble, ça va faire l'animation.

Ah oui, vous devez vous demander comment mes jeunes patients ont réagit, non ? Ah bon, vous avez deviné ? :-D

Effectivement, c'est LA Star et je l'utilise pour expliquer aux enfants les comportements primaires, c'est très drôle et ils retiennent super bien avec Ip. comme exemple !

Ah oui, pour leur faire un peu de pub., ils le méritent, Ip. viens de l'Ecole des Chiens Guides de Paris, leur tout nouveau et magnifique site web est Ici ;-)

lundi 15 avril 2013

Ip... Première semaine...

Première semaine avec Ip...
Au début il était tout intimidé et super super sage... ça a duré environ 4 jours...
Il est super intelligent, il connait déjà le rappel au sifflet, pour qu'il l’apprenne vite et "sans erreurs" j'ai commencé par associer le coup de sifflet à la récompense (sa gamelle, puis un bout de saucisse), on s'est entraînés un peu dans le jardin pour ça (sifflet = tu viens et tu as un bout de saucisse).
Puis le week-end nous nous sommes rendus dans un grand parc avec beaucoup d'espace mais aussi beaucoup de choses à voir et qui pouvaient attirer son attention. Nous avons demandé aux enfant de le faire "imiter", c'est à dire qu'ils sont tous (y compris Ip) allés courir dans tous les sens et que à mon coup de sifflet tous les enfants ont accouru vers moi. Bien sûr Ip. a suivi le mouvement et à eu son bout de saucisse !
Effet pervers, mes enfants ont demandé pourquoi eux, ils n'avaient pas droit à un bout de saucisse !
Arg...
Autre apprentissage indispensable, le caniveau... Dès le début il a fait ses besoins dans le caniveau (et je ramasse évidemment) mais ensuite il a commencé à protester quand nous allions dehors, il fait pipi dans le caniveau sans problème mais pour le "gros œuvre" il essaye de se retenir pour faire dans le jardin ensuite... Et puis c'est la boussole, il veut absolument rentrer dans l'espace douillet de la maison...
Bon, petit appel à son éducatrice à l'école. Il n'a pas "peur" dans la rue, selon elle mais préfère la maison, il faut lui donner envie d'aller dans la rue, le faire jouer etc... Pas évident ça.
Je ne vois plus qu'une seule solution à ce problème, interdire le jardin jusqu'à ce qu'il ai fait ses besoins dehors et là, le jardin, c'est la récompense...
Je dois m'ingénier à trouver des récompenses qui lui plaisent car Ip. n'est pas très gourmand. Il ne fini pas sa gamelle, ne semble aimer aucune des friandises pour chien que je lui ai présentées (3 marques différentes) et même les saucisses c'est du bout des lèvres... Par contre il adore les croquettes pour chat et la pâtée pour chat... Mais j'ai dû cesser rapidement de lui donner des croquettes pour chat en récompense car dès qu'il a eu l'occasion il s'est évidemment précipité pour manger la gamelle du chat qui n'a pas du tout apprécié la blague ! Nous aussi on apprends par essais - erreurs... ;-)

mardi 9 avril 2013

Premier jour d'une extrahordinaire aventure...

C'est une aventure très différente du tour du monde dans laquelle nous nous sommes engagés aujourd'hui, une aventure pleine de cœur, de joies, d'espoirs, de partage, peut être un peu de peine aussi un jour...
Nous nous sommes portés "famille d’accueil" pour élever pendant 1 an un chiot des "chien guides d'aveugles" ...
Ça s'est passé comme ça: J e connaissais ce genre de structures de part mes activités associatives. Je savais qu'ils cherchaient des familles où les jeunes chiots vont grandir entourés d'affection et de multiples stimulations et recevoir leur première éducation. Un jour, nous sommes allé visiter et ils nous ont expliqué le fonctionnement de l'aventure.
A table, le soir, nous en avons discuté longuement, nous avons expliqué aux enfants que oui, le jour de la séparation c'est sûrement difficile mais que nous le ferons progressivement et puis peut être aurons nous la chance que la personne qui vivra ensuite avec le chien accepte de faire notre connaissance et nous laisse savoir ce qu'il sera devenu. Et puis nous avons voté, tous les 5, à l’unanimité notre engagement dans cette histoire...

Au début, nous avons été "famille relais" c'est à dire qu'ils nous ont proposé de garder un chien pendant quelques jours seulement car sa famille d'acceuil était indisponible.
Ça s'est bien passé, nous avons trouvé cela vraiment sympa.
Moi, j'ai réalisé qu'en sus d'être une bonne action pour "un autre" c'est aussi un vrai programme sportif pour moi et une promesse d'avoir une motivation impérieuse pour marcher plusieurs fois par jour...
Et puis, je suis sûre que mes jeunes patients vont adorer...

Enfin bref... Ip est arrivé ce matin.
Il a 3 mois.
Il est dangereusement MIGNON !
Ça a fait fondre tout le monde, bien sûr.
Ce soir, pour sa première nuit, on a installé un canapé pour dormir à côté de lui, le Chum et moi... Comme on ne doit pas le laisser prendre des habitudes dans les chambres....
Nous avons une sorte de cahier des charges de choses à faire avec lui, une façon assez précise de l'éduquer. J'en parlerai plus tard. Pour l'instant c'est câlins, bisous et le cœur qui fond complètement ;-)
 
annuaire blog visiter l'annuaire blog gratuit